Zapping : Robert De Niro fond en larmes à la télévision américaine

En pleine promotion du film "Happiness Therapy", Robert De Niro n'a pu retenir ses larmes sur le plateau du talk-show de Katie Couric. A ses côtés, Bradley Cooper était lui aussi très ému.

Robert De Niro qui pleure dans un canapé, on l'a déjà vu dans "Mafia Blues", film de 1999 dans lequel l'acteur américain prenait un malin plaisir à jouer avec son image de mafieux, cette fois victime d'une crise existentielle. Car depuis ses débuts, l'image qui colle à la peau du comédien est celle d'un homme dur, solide, même quand il s'en amuse dans des comédies comme "Mon beau-père et moi", par exemple. Un type de rôle qu'on associe souvent à l'acteur, mais dont il s'éloigne avec le temps.

Un succès critique et public

En ce début d'année, Robert De Niro est ainsi à l'affiche de "Happiness Therapy" de David O'Russell, réalisateur à qui l'on doit également "The Fighter", sorti en 2010. Comédie romantique originale, "Happiness Therapy" suit Patrizio, trentenaire bipolaire qui tente de reconstruire sa vie après sa séparation avec sa femme, qui s'est fait dans la violence et qui l'a envoyé pendant huit mois en hôpital psychiatrique. Une fois sorti, il s'installe chez ses parents. C'est Bradley Cooper qui campe Patrizio, tandis que Robert De Niro incarne son père, un retraité qui s'est reconverti en bookmaker.

Aux Etats-Unis, le film rencontre un joli succès et a déjà raflé plusieurs récompenses et a permis à Jennifer Lawrence, rôle féminin principal du film, de repartir avec le Golden Globe de la meilleure actrice dans une comédie. Et la moisson n'est peut-être pas finie puisque le film est nommé à huit reprises aux prochains Oscars, et notamment dans les catégories meilleur film et meilleur réalisateur, mais aussi meilleur acteur pour Bradley Cooper, meilleure actrice pour Jennifer Lawrence et meilleur second rôle masculin pour Robert De Niro.

"Je l'ai vu pleurer pendant dix minutes"

Et le succès du film permet au réalisateur et à l'équipe du film d'évoquer les problèmes psychiatriques qui (...) ... Lire la suite sur Puremedias

Splash ! Le grand plongeon : Les 17 célébrités en maillot de bain
Zapping : Quand Marie Colmant se croit... hors antenne
Sophie de Menthon, virée de RMC : Pourquoi cette mise à mort médiatique ?
Bourdin, sur le dérapage des Grandes Gueules : Franck Tanguy devrait être viré
Zapping : Fou rire en direct pendant la soirée foot de Canal+

Plus d'applis:

Sur nos blogs